Tournoi International de l’Eveil : L’appel du 18 Juin

La journée du samedi 18 juin fut pour nos benjamines l’occasion de répondre à l’appel du Général De Toncelli-Perez ! En effet, depuis le 28 mai et notre dernier match contre La Seyne en clôture de championnat, nos filles n’avaient plus officié sur les terrains de basket. Ce n’est pas la fête du basket de la semaine d’avant qui allait servir de repère, sauf à en juger par la capacité de nos joueuses à se goinfrer des délicieuses préparations culinaires des membres du club !

Ce tournoi international comportait 2 poules avec des équipes de niveau Ligue comme Carqueiranne, Saint Barthélémy ou Cavalaire, et des équipes de niveau départemental comme La Garde, Fréjus ou Nbao. Les italiennes de Cuneo venaient compléter le tableau avec la sympathique équipe d’Alger venue passer quelques jours sur la Côte d’Azur.

L’occasion aussi pour l’Eveil d’accueillir et de faire jouer ses nouvelles recrues Camille et Chiara, des fourmis dans les jambes, et animées d’une grosse envie d’en découdre.

C’est contre Cuneo que nous démarrions cette journée et ce ne fut pas simple. Les matches se déroulent en 2 x 7 minutes, ce qui est court et ne permet pas trop de flottement au score.

Nôtre entame de match se déroulait sur un rythme étrange et nous faisions face à d’accrocheuses transalpines qui ne s’en laissaient pas compter. C’est avec implication et aux forceps que nous finissions par passer devant et que nous remportions le match 27-15. L’entrée en matière était faite, il fallait confirmer contre le Nbao.

Cette partie était beaucoup plus simple pour nos joueuses, sans aucunement leur manquer de respect mais le niveau du Nbao était nettement inférieur à celui de nos benjamines. Le score final de 30-4 était sans appel.

Le 3° match de la journée allait se jouer contre La Garde. Une fois encore, l’armada offensive de l’Eveil faisait merveille et le jeu se développait sans encombre. Score final 29-9.

En fin de journée, nous allions retrouver des connaissances du championnat et affronter Cavalaire. Les varoises avaient progressé tout au long de la saison et elles le démontraient encore sur ce match. La fatigue de la journée se faisait sentir, pour toutes les équipes d’ailleurs, et le chemin ne fut pas sans encombre… Malgré tout, nous nous qualifions pour les demies-finales du lendemain en battant les Cavalairoises 22-12.

Dans l’autre poule, Carqueiranne engloutissait ses adversaires avec de gros atouts offensifs et finissait première du groupe, se qualifiant aussi pour les demies-finales du dimanche.

Les parties du lendemain proposaient un joli mix international puisque Carqueiranne allait affronter Cuneo tandis que nos joueuses allaient se mesurer aux algériennes.

En attendant de revenir sur ce dimanche, je vous laisse avec quelques souvenirs du samedi.

« 1 de 2 »

 

 

 

Laisser un commentaire